Acquisition de North American Talc Assets par Magris Resources

Bureau principal

Toronto

Le 13 octobre 2020, Magris Resources Canada Inc. (Magris Resources) a annoncé qu’elle avait conclu un accord définitif type soumissionnaire-paravent (stalking horse) visant l’acquisition de la quasi-totalité des actifs d’Imerys Talc America Inc., d’Imerys Talc Vermont Inc. et d’Imerys Talc Canada Inc. (collectivement, North American Talc Assets). North American Talc Assets est vendu dans le cadre d'une procédure intentée par les vendeurs en vertu du chapitre 11 du United States Bankruptcy Code et du Companies' Creditors Arrangement Act. L’entente entrera en vigueur et sera juridiquement contraignante lorsque les tribunaux américains et canadiens compétents auront rendu les ordonnances d’approbation. L’opération devrait être conclue d’ici la fin de l’année 2020 ou le début de l’année 2021.

North American Talc Assets est le premier producteur de talc en Amérique du Nord, un ingrédient essentiel pour améliorer le rendement utilisé dans diverses applications industrielles. Ses activités comprennent trois mines de longue durée et six installations de transformation situées aux États-Unis et au Canada.

Magris Resources est un acquéreur situé à Toronto en Ontario, un promoteur et un exploitant d’actifs miniers à l’échelle mondiale. Magris possède et exploite Niobec, un producteur québécois de niobium, qui est un élément essentiel utilisé dans la production d’aciers à haute résistance et à faible alliage.

McCarthy Tétrault LLP a conseillé Magris Resources avec une équipe dirigée par Jonathan See et Scott Bergen, composée de Robert Richardson, Claire Gowdy et Chanelle Bristol (M&A), Eva Bellissimo et Daniel Bornstein (Mines), Isabel Henkelman, Anthony Salandra et Kevin Emamian (Immobilier), Kelleher Lynch et Hilary Smith (Pensions et avantages sociaux), Trevor Lawson, Jessica Wuergler et Simmy Sahdra (Travail et emploi), Raj Juneja, Nicolas Désy, Dean Xiao et Kassandra Grenier (Fiscalité), Vincent Yip (Propriété intellectuelle), Sean Collins (Faillite et restructuration), Ian Mak et Zachary Masoud (Services financiers), Shane D’Souza (Litiges) et Oliver Borgers (Concurrence et investissement étranger).

Équipe