Voyages d’affaires transfrontaliers — quelle est la situation actuelle ?

Cinq questions importantes

Alors que nous entamons la troisième vague de la pandémie de COVID-19 et que nous observons une nette tendance à la hausse du nombre de nouveaux cas et de cas actifs impliquant des variants, les autorités canadiennes continuent d’appliquer avec rigueur les restrictions de voyage et les mesures sanitaires appropriées à la frontière pour limiter la propagation de la COVID-19 et de ses variants.

Bien que les visiteurs étrangers soient toujours autorisés à se rendre au Canada dans certains cas, la situation peut évoluer rapidement et les exigences peuvent vite changer. Néanmoins, si vous devez absolument vous rendre au Canada à partir des États-Unis, soyez prêts et tenez-vous au courant des derniers développements. Vous trouverez ci-dessous cinq points importants à considérer.

1. Qui peut voyager au Canada à partir des États-Unis ?

Si vous espériez pouvoir passer l’été dans votre chalet des Cantons-de-l’Est ou visiter la ville de Québec pendant trois semaines, vous devriez revoir vos plans de vacances !

Les voyageurs en provenance des États-Unis peuvent être admis au Canada s’ils sont en mesure de fournir la preuve que le motif de leur entrée est essentiel. Parmi les raisons considérées comme étant essentielles, on peut mentionner l’accomplissement d’un travail au Canada, les déplacements d’affaires, et la gestion d’affaires juridiques qui doivent être effectuées en personne.

2. Arrivée au Canada en voiture en provenance des États-Unis — dois-je faire un test de dépistage de la COVID-19 ?

Les voyageurs qui arrivent au Canada en voiture doivent en fait effectuer trois tests de dépistage de la COVID-19 :

– un test avant de quitter les États-Unis effectué dans les 72 heures précédant l’entrée au Canada (pour qu’un test soit valide, il doit être effectué aux États-Unis)

- à leur arrivée, les voyageurs recevront deux trousses de prélèvement d’échantillons pour la COVID-19 à effectuer à la maison : une à utiliser le jour de l’arrivée au Canada et une autre à utiliser le 10e jour de la quarantaine obligatoire.

3. Puis-je être exempté de la quarantaine ?

Certains voyageurs peuvent être exemptés de la quarantaine obligatoire, notamment ceux qui :

- fournissent des services essentiels

- assurent le transport des produits et du personnel essentiels

- doivent recevoir des soins médicaux dans les 36 heures suivant leur entrée au Canada (non liés à la COVID-19)

- traversent régulièrement la frontière pour se rendre au travail (déplacements quotidiens ou hebdomadaires)

- vivent dans une communauté transfrontalière intégrée

Les voyageurs peuvent présenter une demande d’exemption de quarantaine directement au point d’entrée ; sinon, si le temps le permet, ils peuvent déposer une demande auprès de l’Agence de la santé publique du Canada, tout en gardant à l’esprit que les délais de traitement sont variables.

Cependant, même si vous êtes exempté de l’obligation d’auto-isolement, vous devez quand même porter un masque en tout temps dans les espaces publics, dresser une liste de tous vos contacts étroits pendant les 14 premiers jours passés au Canada, et surveiller l’apparition de tous signes et symptômes en lien avec la COVID-19.

4. Qu’est-ce qu’ArriveCAN ?

Tous les voyageurs, à quelques exceptions près, doivent utiliser ArriveCAN. Dans les 48 heures précédant votre arrivée au Canada, vous devriez télécharger l’application ArriveCAN du gouvernement du Canada sur un appareil mobile. Cette application vise à fournir au gouvernement du Canada les renseignements sur votre voyage, vos coordonnées, votre plan de quarantaine (à moins d’en être exempté) et l’auto-évaluation des symptômes de la COVID-19. Cela accélérera le processus d’entrée, que vous arriviez par voie aérienne ou terrestre.

5. Suis-je exempté des exigences de tests de dépistage et de quarantaine si je suis vacciné ?

Certains pays mettent actuellement en place un « passeport vaccinal » et les autorités canadiennes envisagent également cette possibilité, bien que cela soulève des questions d’équité et d’éthique. Même si les campagnes de vaccination avancent bien dans de nombreux pays et que plusieurs groupes d’individus sont maintenant vaccinés, il n’y a, pour le moment, pas d’exemption des exigences de tests de dépistage et de quarantaine pour les voyageurs vaccinés. Si vous devez vous rendre au Canada, et que vous avez des questions ou besoin d’aide, n’hésitez pas à communiquer avec nous !

Auteurs