McCarthy Tétrault et OpenLaw élaborent ensemble des conventions de prêt dans le projet de contrats intelligents au moyen de la chaîne de blocs Ethereum

Toronto, le 18 juillet 2018 McCarthy Tétrault a fait équipe avec OpenLaw pour automatiser des aspects clés du processus d’octroi de prêts en misant sur des conventions de prêt élaborées selon la méthode des contrats intelligents au moyen de la chaîne de blocs Ethereum.

Plus tôt cette année, McCarthy Tétrault a annoncé son adhésion à l’Enterprise Ethereum Alliance (EEA), la plus importante initiative de chaîne de blocs à source ouverte du monde, et au groupe de travail juridique d’EEA, fondé pour rassembler les grands cabinets d’avocats mondiaux et les esprits juridiques les plus brillants pour envisager d’élaborer des précédents et des applications pour usage juridique au moyen de la technologie de la chaîne de blocs. De plus, McCarthy Tétrault participe au projet de contrats intelligents d’OpenLaw.

Ces collaborations ont mené à des résultats inédits, constituant la première étape pour démontrer la façon dont l’automatisation et la conclusion de conventions de prêt au moyen de la chaîne de blocs peuvent améliorer considérablement les processus. Cette démonstration illustre la façon dont une convention de prêt standard peut être conclue au moyen du protocole OpenLaw et d’un contrat intelligent Ethereum. Elle montre également la façon dont une opération de prêt traditionnelle, grâce à l’usage d’un contrat intelligent basé sur Ethereum, peut être conclue sans qu’il soit nécessaire de se fier à des institutions centralisées pour calculer et gérer le flux réel de fonds entre les parties. Il s’agit selon nous de la première démonstration d’un contrat intelligent par un cabinet d’avocats canadien.

« La technologie de la chaîne de blocs est destinée à transformer les prêts d’innombrables façons, a déclaré Ana Badour, associée et chef du Groupe de technologie financière de McCarthy Tétrault. Nous sommes des plus enthousiastes que notre cabinet soit à l’avant-garde de cette évolution. Investir dans la technologie de la chaîne de blocs et dans les contrats intelligents, c’est investir dans la réussite de nos clients et dans la poursuite de notre engagement de toujours offrir des services à la fine pointe. »

« Nous croyons qu'il est essentiel qu’en tant qu’avocats, nous participions étroitement à l’évolution de cette technologie, qui continue de progresser et de transformer l’industrie », a déclaré Ian Mak, associé, Groupe des services financiers de McCarthy Tétrault.

OpenLaw est un protocole basé sur la chaîne de blocs qui sert à la création et à la conclusion de contrats. À l’aide d’OpenLaw, les avocats peuvent entreprendre plus efficacement des mandats transactionnels tout en profitant des contrats intelligents de prochaine génération basés sur la chaîne de blocs.

L’année dernière, le Groupe de technologie financière de McCarthy Tétrault s’est vu décerner le prix de l’exercice du droit ou du service professionnel de l’année au gala canadien de la technologie financière et de l’IA. OpenLaw et McCarthy Tétrault continueront d’utiliser ce précédent et d’approfondir le protocole OpenLaw et commenceront à tester des conventions de prêt nécessitant davantage d’interventions. Pour de plus amples renseignements, lisez l’article d’OpenLaw concernant les prêts basés sur la chaîne de blocs en cliquant ici.

À PROPOS DE McCarthy Tétrault

McCarthy Tétrault S.E.N.C.R.L., s.r.l. offre une vaste gamme de services juridiques et fournit des conseils dans le cadre de mandats complexes et d’envergure concernant des intérêts canadiens et internationaux. Le cabinet jouit d’une forte présence dans les principaux centres de commerce du Canada, de même qu’à New York et à Londres, au Royaume-Uni.

Fort d’une approche intégrale de l’exercice du droit et de la prestation de services novateurs, le cabinet est en mesure de mobiliser ses compétences, ses connaissances sectorielles et sa vaste expérience pour aider ses clients à atteindre les résultats qui leur importent.

Professionnels