Newcrest Mining acquiert, auprès d’Imperial Metals, une participation en coentreprise de 70 % dans la mine de cuivre et d’or Red Chris, en Colombie-Britannique, pour la somme de 804 M$ US

Date de fermeture

15 août 2019

Bureau principal

Toronto

Valeur

804.00 Million(s) USD

Le 15 août 2019, Newcrest Mining a officiellement pénétré le marché nord-américain en réalisant son acquisition déjà annoncée d’une participation en coentreprise de 70 % dans la mine de cuivre Red Chris d’Imperial Metals, qu’elle exploitera également, pour la somme de 804 M$ US. Red Chris, mine de porphyre de cuivre et d’or située dans le futur «triangle d’or» britanno-colombien, a le potentiel de devenir un gisement de catégorie 1 grâce au foudroyage par blocs, conjugué à la technologie de premier plan utilisée par Newcrest Mining. 

L’équipe de McCarthy Tétrault S.E.N.C.R.L., s.r.l. qui a conseillé Newcrest était dirigée par Shea Small et Roger Taplin et composée d'Adam Wanke, Chanelle Bristol, Étienne Ravilet Guzman, Glynnis Morgan, Daniel Bornstein, Ian Mak et Ainslie Hurd (droit des affaires), Jason Gudofsky et Kate McNeece (droit de la concurrence), Paul Cassidy (droit de l’environnement), Craig Shirreff et Jonathan Cheng (droit immobilier), Rob Nearing et Nicolas Désy (droit fiscal), Sean Collins et Walker MacLeod (droit de la faillite et de la restructuration), Matthew Demeo (droit du travail et de l’emploi), Peter Brady (SSE), John Boscariol et Robert Glasgow (lutte anticorruption), et Shane D’Souza et Sabrina Bruno (litige).

Équipe