L'entente de 760 millions de dollars américains conclue par Harbin Pharmaceutical pour l'acquisition de GNC approuvée par le tribunal de la faillite

Bureau principal

Toronto

Valeur

760.00 Million(s) USD

Le 20 août 2020, le tribunal de la faillite des États-Unis a statué que l'accord paravent (Stalking horse agreement) de la société Harbin Pharmaceutical Group Holding Co. Ltd. (Harbin) et de GNC Holdings Inc. (GNC) était satisfaisant. Harbin a accepté d'offrir 760 millions de dollars américain, plus la prise en charge de certains passifs, pour établir un prix d'achat minimum des actifs de GNC.

GNC a déposé une demande de protection en vertu du chapitre 11 le 23 juin 2020 et, au moment de la présentation de la demande, a déclaré qu’elle vendrait ou qu’elle réorganiserait la société. Après l’acceptation de l’offre paravent de Harbin, la date limite pour les autres sociétés de présenter une offre est le 11 septembre 2020, et la vente aux enchères aura lieu le 15 septembre 2020. GNC et Harbin ont convenu de reporter la date de clôture au 31 octobre 2020 si Harbin était le plus haut soumissionnaire.

Harbin est une société affiliée de CITIC Capital (China), une société chinoise qui a formé en 2018 un partenariat avec GNC Holdings Inc. et est devenue son principal actionnaire. Harbin a investi 300 millions de dollars américains dans GNC en échange du droit de fabriquer, de commercialiser et de vendre des produits de marque GNC en Chine.

GNC Holdings Inc. est une société américaine établie à Pittsburgh, en Pennsylvanie, qui vend des produits liés à la santé et à la nutrition, entre autres des vitamines, des suppléments, des minéraux, des herbes, de l’alimentation sportive, de l’alimentation pour diète et des produits énergétiques.

McCarthy Tétrault S.E.N.C.R.L. a conseillé CITIC Capital (Chine) avec une équipe dirigée par Jonathan See et Scott Bergen, comprenant Robert Richardson et Jake Irwin (Sociétés), Ian Mak (Services financiers), Sean Collins et Walker MacLeod (Faillite et insolvabilité), Oliver Borgers (Antitrust et investissement étranger) et Raj Juneja (Fiscalité).

Équipe