Consortium de parties prenantes, comprenant entre autres la Caisse de dépôt et placement du Québec, dans le cadre de la transaction de vente du Cirque du Soleil et de sa sortie de la protection contre les créanciers

Date de fermeture

23 novembre 2020

Bureau principal

Montréal

Valeur

1.50 Milliard(s) CAD

Le 24 novembre 2020, le Groupe Cirque du Soleil a annoncé la clôture de la transaction de vente avec ses prêteurs garantis, et sa sortie de la protection contre les créanciers en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (« LACC ») au Canada et du chapitre 15 aux États-Unis.

En mars 2020, le Cirque du Soleil a suspendu ses spectacles dans le monde entier en raison de la COVID-19, ce qui a entraîné la cessation immédiate de ses activités et de ses revenus, ainsi que la mise à pied temporaire de 5 000 employés. La CDPQ détenait une participation de 20 % dans le Cirque du Soleil. Avec les actionnaires TPG et Fosun, elle a formé un consortium qui a consenti un prêt-relais de 64 millions $ CA. En juin 2020, le consortium a déposé une offre-paravent au début des procédures de la LACC du Cirque du Soleil.

L’offre-paravent a été évaluée à environ 538 millions $ CA et comprenait des particularités telles qu’un fonds pour les employés de 19 millions $ CA et un fonds pour les contractuels de 6,4 millions $ CA pour indemniser les employés et les contractuels touchés par l’arrêt des activités dû à la COVID-19.

Le prêt-relais a en définitive été remboursé par un groupe ad hoc constitué des prêteurs garantis, et l’offre-paravent a été remplacée par une offre d’achat par créance comportant les mêmes particularités que celles de l’offre du consortium (notamment le fonds pour les employés et le fonds pour les contractuels). L’offre d’achat par créance a été évaluée à environ 1,5 milliard $ CA. L’offre a finalement été transformée en une ordonnance de dévolution inversée qui a été émise par la Cour supérieure du Québec le 26 octobre 2020, lorsque la Cour a également émis l’ordonnance de « fonds pour les employés » et l’ordonnance de « fonds pour les contractuels ».

La Caisse de dépôt et placement du Québec est un investisseur institutionnel de long terme qui gère des fonds provenant principalement de régimes de retraite et d’assurances publics et parapublics. Un des plus importants gestionnaires de fonds institutionnels au Canada, la CDPQ investit dans les grands marchés financiers, ainsi qu’en capital d’investissement privé, en infrastructure, en immobilier et en crédit privé à l’échelle mondiale.

Le Cirque du Soleil est une entreprise de divertissement établie à Montréal et est le plus grand producteur de spectacles de cirque contemporain au monde.

L’équipe de McCarthy Tétrault qui a conseillé la Caisse de dépôt et placement du Québec était dirigée par Patrick Boucher et Jocelyn Perreault, et comprenait l’honorable et ancien associé Philippe Bélanger (Faillite et restructuration), Camille Paquette, Chrystelle Chevalier-Gagnon et Marjolaine Hémond Hotte (Affaires), Christian Meighen, Marie-Soleil Landry et Nicolas Désy (Fiscalité), Dominic Thérien et Jason Gudofsky (Concurrence), Mason Poplaw (Litige) et Véronique Wattiez-Larose (Propriété intellectuelle).

Équipe