Novembre marque le 10e anniversaire du Mois de la littératie financière

| 9 minutes

Novembre 2020 marque le 10e anniversaire du Mois de la littératie financière au Canada et nous rappelle l’importance de la compréhension et de la gestion des finances personnelles pour assurer notre bien-être. Pendant des années, les Canadiens ont toujours classé les questions financières comme leur plus grand facteur de stress dans la vie, par rapport à leur santé personnelle, à leur travail et à leurs relations.[1] On ne peut que supposer que cette situation a été aggravée par l’incertitude financière supplémentaire causée par la pandémie de COVID-19.

Heureusement, dix ans après la déclaration unanime du gouvernement fédéral désignant novembre comme mois de littératie financière, de nombreuses ressources sont maintenant disponibles pour aider les Canadiens à surmonter les difficultés liées à la gestion de leurs finances.[2]

Plus que tout autre événement, la crise financière de 2008 a renforcé l'importance de la littératie financière. Ce fut un moment décisif qui a mis en évidence — ainsi que beaucoup d'autres questions — d'importantes lacunes dans notre compréhension des produits et services financiers et dans les compétences nécessaires pour gérer efficacement nos finances personnelles.

Parmi les nombreuses réponses du gouvernement du Canada à cette turbulence financière, mentionnons la création du Groupe de travail sur la littératie financière en 2009 et la mise en œuvre de l’Enquête canadienne sur les capacités financières (« ECCF ») cette même année.

Groupe de travail sur la littératie financière

Dans son rapport,[3] le Groupe de travail a affirmé que la littératie financière était essentielle au bien-être financier des Canadiens et à la prospérité du pays et a présenté plusieurs recommandations à l’intention du gouvernement. La plupart des recommandations ont par la suite été acceptées par le gouvernement de l'époque et mises en œuvre par l'Agence de la consommation en matière financière du Canada.

Enquête canadienne sur les capacités financières

Pour sa part, l’ECCF a été et continue d’être utilisée pour mettre à l’épreuve la connaissance des finances des Canadiens dans cinq domaines : joindre les deux bouts, assurer le suivi, planifier l’avenir, choisir des produits et rester informé des nouveaux produits et services. Elle est conduite tous les cinq ans.

Les résultats de la plus récente enquête de l’ECCF[4] indiquent que les Canadiens prennent en charge leurs finances en préparant un budget, en planifiant et en épargnant pour l’avenir et en remboursant leurs dettes. Cela dit, le même rapport révèle qu’il y a des signes de stress financier (qui sont maintenant probablement exacerbés par la pandémie de COVID-19), car un tiers des Canadiens estiment qu’ils sont surendettés et qu’un nombre croissant d’entre eux ont de la difficulté à payer leurs factures à temps. Heureusement, et c’est peut-être la conclusion la plus importante du rapport, un plus grand nombre de Canadiens ont trouvé des moyens d’accroître leurs connaissances financières, leurs compétences et leur confiance, au cours des cinq années qui ont suivi la dernière ECCF.

Avantages individuels et collectifs

L’utilisation des ressources par les Canadiens est un résultat important parce que les personnes qui ont une bonne connaissance de base des questions financières prennent des décisions plus éclairées à leur avantage et au profit de l’économie du pays dans son ensemble. Au cours des dix dernières années, un consensus et une dynamique se sont développés dans l’ensemble de la société canadienne pour que la littératie financière soit considérée comme essentielle à une bonne qualité de vie, au même titre que les notions de base de calcul et de littératie. Joignez-vous à moi ce mois-ci pour promouvoir le rôle important de la littératie financière dans notre bien-être personnel et collectif.

[1] Indice de stress financier 2020, FP Canada 2020

[2] Voir la base de données canadienne sur la littératie financière

[3] Les Canadiens et leur argent : Pour bâtir un avenir financier plus prometteur, Groupe de travail sur la littératie financière 2010

[4] Les Canadiens et leur argent : Principales constatations de l’Enquête canadienne sur les capacités financières de 2019, ACFC 2019

Auteurs