Les vaccins catalyseurs de la transformation Enseignements tirés de la conversation avec Moderna Canada

Conversation de Dave Leonard avec Patricia Gauthier, directrice générale de Moderna

« Un processus de 10 ans en 10 mois; comment avez-vous fait? »[1]

« La nouvelle normalité » et « une période sans précédent » sont des expressions qui ont souvent été utilisées au cours de la dernière année pour tenter (pas toujours avec succès) de capturer l’étendue de la pandémie et de ses répercussions sur nos vies et notre qualité de vie.

Au Canada, Moderna est devenu une marque connue. À titre d’un des principaux fournisseurs de vaccins contre la COVID-19 au pays, la société est devenue une entreprise sur laquelle beaucoup d’entre nous ont fondé  leurs espoirs, et à qui beaucoup d’entre nous expriment craintes et frustrations. Chacun de leurs défis et de leurs réalisations paraissent étroitement liés aux nôtres, et le sont fréquemment.

Le 22 juin 2021, Dave Leonard, chef de la direction de McCarthy Tétrault, a eu l’occasion d’accueillir Patricia Gauthier, directrice générale des opérations canadiennes de Moderna (et ancienne collègue de McCarthy Tétrault) dans le cadre d’une conversation informelle. Cette discussion  a retracé le parcours de Patricia qui l’a mené à la direction de la filiale canadienne de Moderna. Elle a également permis de comprendre comment elle et l’entreprise ont stimulé l’innovation, et la façon dont le personnel a relevé les défis d’une croissance rapide sous la pression d’un besoin urgent tout en faisant l’objet d’une surveillance mondiale. Cette discussion a été très bénéfique pour les autres entreprises, en particulier pour celles aux prises avec l’évolution du rythme des affaires et cherchant à se développer. Voici quelques exemples :

1. La concentration, le dynamisme et la recherche incessante de l’innovation constituent les fondements de la croissance.

Patricia a souligné les valeurs fondamentales de Moderna, notamment l’audace, l’acharnement, la curiosité et la collaboration. Elle a précisé que ces valeurs, qui l’avaient à l’origine attirée vers cette entreprise, constituaient le pilier essentiel de la capacité de la sociétés à se développer. Moderna a choisi d’investir précocement (dès 2011) et de façon considérable dans la science de l’ARNm dans le but de développer des médicaments à base d’ARNm pour le monde entier. C’est une des première entreprise à avoir soumis un vaccin à ARNm à des essais cliniques en 2015. C’est pourquoi, lorsque la COVID-19 s’est répandue à l’échelle planétaire, l’entreprise savait qu’elle avait l’expérience et la technologie nécessaires pour relever ce défi, ce qu’elle a fait en fournissant des millions de doses de vaccins au Canada et des centaines de millions dans le reste du monde. En 2022, Moderna prévoit de fabriquer plus de 2 milliards de vaccins.

Quel enseignement faut-il en tirer? Le ciblage précoce, la réflexion stratégique et la prise de décision novatrice basée sur des preuves sont des éléments fondamentaux pour se préparer en vue d’un succès ultérieur à plus long terme.
 

2. L’efficacité n’est pas incompatible avec de rigoureux contrôles de sécurité et la collaboration avec les organismes de réglementation.

Patricia a affirmé que la croissance rapide de l’entreprise et la réduction du délai de production des vaccins ne s’étaient pas faites au détriment d’essais rigoureux. Dans le cas du vaccin contre la COVID-19, bien que la société soit passée du séquençage aux essais cliniques en seulement 63 jours, plus de 30 000 personnes ont participé aux essais cliniques de phase 3. En outre, Moderna a fait preuve d’une grande transparence auprès des organismes de réglementation pour ce qui étaient de ses progrès et de ses projets; à leur tour, les organismes de réglementation ont trouvé des moyens pour accélérer le processus de vérification sans renoncer à la rigueur. Par exemple, Santé Canada a examiné les mêmes données en temps réel au lieu d’attendre et a également permis à Moderna de mener des essais cliniques en parallèle.

Quel enseignement faut-il en tirer? Faire les choses comme elles ont toujours été faites n’est pas forcément l’unique moyen, ni le plus fiable. Le fait d’investir dans l’efficacité et d’être ouvert aux changements de processus et de procédures peut permettre d’obtenir des améliorations considérables. En outre, l’adoption d’une approche collaborative active et la compréhension du rôle des principaux intervenants peuvent aligner les facteurs d’incitation et ouvrir la voie à des solutions mutuellement bénéfiques.
 

3. Le risque est une composante essentielle de la croissance.

Patricia a remarqué que les risques stratégiques étaient l’un des facteurs essentiels qui ont permis à Moderna de réaliser une croissance exponentielle et de réussir à mettre un vaccin sur le marché dans un délai aussi court. En 2020, par exemple, avant même que l’essai de phase 3 du vaccin contre la COVID-19 ne batte son plein, l’entreprise a choisi d’investir massivement dans la construction d’une usine de fabrication. Patricia a souligné que non seulement Moderna, mais aussi les gouvernements du monde entier ont dû prendre divers risques, comme négocier des accords d’achat – avec un minimum de données – afin d’assurer l’approvisionnement en vaccins.

Quel enseignement faut-il en tirer? Les risques doivent être évalués en tenant compte des opportunités et du potentiel de croissance.
 

4. Le maintien d’une culture d’entreprise cohérente est la clé de la croissance.

Patricia a dévoilé l’histoire de Moderna en expliquant comment, sous la direction du Dr Noubar Afeyan et de Stéphane Bancel (respectivement fondateur et président actuel du conseil d’administration, et PDG), la société s’est concentrée sur l’objectif d’attirer des penseurs novateurs désireux de repousser le statu quo dès le départ. Pour Patricia, ce dynamisme et cette résolution qui l’ont attirée vers l’entreprise ont indéniablement contribué à son succès. De 700 employés en 2019 à environ 2 000 employés aujourd’hui, les talents et les acquisitions continueront de jouer un rôle essentiel pour façonner l’avenir de l’entreprise.

Quel enseignement faut-il en tirer? Le fait d’avoir des valeurs claires et d’investir dans le talent est un scénario qui profite à tous.
 

5. Perspectives d’avenir : l’innovation est la clé d’une croissance continue.

L’un des principaux enseignements à retenir de cette période est que l’impossible est possible. Patricia nous a rappelé qu’il y a deux ans, il n’existait pas de chaîne d’approvisionnement en vaccins d’une telle ampleur à l’échelle mondiale alors qu’aujourd’hui, c’est chose faite.

Pour Patricia, alors même que nous nous apprêtons à entrer dans la période post-pandémique, il importe de garder ce point à l’esprit alors que l’entreprise s’efforce de combler les lacunes de la médecine et de mettre de nouveaux vaccins sur le marché. Bien que Moderna souhaite adapter la plateforme utilisée avec succès pour créer le vaccin contre la COVID-19 pour l’appliquer à d’autres domaines, Patricia veut continuer d’évoluer et prévoit de le faire en évitant la complaisance et le recours excessif à une seule façon de faire les choses.

Pour ce qui est de l’avenir, elle a également expliqué qu’il était important que les innovateurs surveillent les conditions du marché canadien  en pensant à des solutions de bout en bout. Elle a par la suite précisé que les investissements importants dans la recherche et le développement constituaient une étape clé à cet égard.

Quel enseignement faut-il en tirer? L’innovation est toujours bienvenue.  La flexibilité et la volonté de changement doivent se poursuivre même après avoir franchi d’importantes étapes, et même en plein succès.

 

[1] Citation de Dave Leonard.

Auteurs