Ceci est une photo de Frederico Marques photo

Frederico
Marques

Associé

Toronto

Contacter par courriel à [email protected]

t. 416-601-7527

2796

Faculté de droit

Pontifical Catholic University of Rio de Janeiro
Rio de Janeiro State University
Federal University of Rio Grande do Sul

Admission au barreau

Brazil, 1997

Frederico Marques est un avocat brésilien et un conseiller juridique étranger. Il est associé au sein de notre groupe du droit des affaires à Toronto.

Me Marques axe sa pratique sur les transactions internationales, principalement dans l’industrie des ressources naturelles, de l’énergie renouvelable, de la négoce agricole et de la construction. Il conseille ses clients sur les coentreprises, les financements et les fusions et acquisitions des sociétés ouvertes et fermées.

Me Marques a exercé le droit pendant quelques années comme conseiller juridique d’entreprise, ce qui lui a permis d’acquérir une solide expérience des projets commerciaux et internationaux. Il a représenté quelques sociétés prestigieuses, telles que Vale S/A (mines, logistique, énergie et sidérurgie), Brasil Telecom S/A (télécommunications) et Odebrecht S/A (construction). Il a également travaillé au sein d’autres cabinets d’avocats. Son expérience approfondie de l’élaboration, de la négociation et de la mise en œuvre d’opérations internationales comprend des projets internationaux en Angola, en Argentine, en Australie, en Bolivie, au Brésil, au Canada, au Chili, en Chine, en République démocratique du Congo, en République dominicaine, en France, au Gabon, au Kazakhstan, au Mexique, en Mongolie, au Mozambique, en Norvège, au Paraguay, au Pérou, en Afrique du Sud, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

Tout au long de sa carrière, Me Marques a eu l’occasion de combiner la formation acquise auprès d’importantes institutions brésiliennes et nord-américaines au cours de ses études de maîtrise et de doctorat en philosophie en droit international à sa vaste expertise des questions ayant trait aux sociétés et aux opérations transfrontalières.

Régulièrement invité à donner des conférences au Canada et à l’étranger, Me Marques a publié plusieurs articles et ouvrages sur le commerce international et sur le droit international public et privé, y compris sa thèse de doctorat sur le droit international de la concurrence et l’Organisation mondiale du commerce, publié au Brésil et les cours post-universitaires les plus reconnus en droit international au Brésil.

De 2004 à 2006, Me Marques a été coordonnateur du module de droit des affaires internationales et professeur de droit international de la concurrence et d’organisations internationales aux programmes d’études supérieures en droit commercial international et en droit du pétrole et du gaz à l’Université d’État de Rio de Janeiro (UERJ). En 2003, il a enseigné le droit des transactions commerciales internationales dans le cadre du programme destiné aux entreprises du Instituto Brasileiro de Mercado de Capitais–IBMEC (Institut brésilien des marchés de capitaux). Il a également enseigné le droit international privé à la Faculté de droit du Centro de Ensino Unificado de Brasília (Centre universitaire de Brasilia) en 2001-2002.

Me Marques est l’actuel président de la Chambre de commerce Brésil-Canada. Il est également membre du comité exécutif de la Chambre et il est codirecteur du comité en droit minier. De 2008 à 2011, il a fait partie du comité de responsabilité sociale de l’Association canadienne des prospecteurs et entrepreneurs.

Me Marques a obtenu un LL. B. de l’Université pontificale catholique de Rio de Janeiro en 1996, un LL. M. de l’Université d’État de Rio de Janeiro en 2000, et un Ph. D. de l’Université fédérale de Rio Grande do Sul en 2004.

Me Marques est membre du Centro de Estudos de Direito Internacional (Centre d’études et de recherche en droit international), de l’International Law Association (Association du droit international), de Ordem dos Advogados do Brasil (Association du Barreau du Brésil), de l’Association canadienne des prospecteurs et entrepreneurs et du Barreau du Haut-Canada. Il parle couramment l’anglais et le portugais, et il comprend l’espagnol.