NextEra Energy Partners, LP conclut une vente d’actifs à l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada pour la somme de 1,27 G$ US

Date de fermeture

29 juin 2018

Bureau principal

Toronto

Valeur

1.27 Milliard(s) USD

Le 29 juin 2018, NextEra Energy Partners, LP (« NEP ») a annoncé qu’elle a conclu la vente d’un portefeuille de quatre projets d’énergie éolienne et de deux projets d’énergie solaire en Ontario à une filiale de l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (« OIRPC ») pour environ 1,27 G$ US, y compris la prise en charge de la dette existante. Le portefeuille possède une capacité de production combinée de 396 mégawatts. En vertu d’une convention de services de 10 ans conclue avec l’OIRPC, une filiale de NextEra Energy Resources continuera d’exploiter l’ensemble des installations visées par la transaction. La vente s’inscrit dans le cadre de la stratégie de NEP, qui consiste à réinvestir des capitaux dans ses actifs américains afin de profiter de la récente diminution du taux d’imposition des sociétés aux États-Unis dans le sillage de l’adoption d’une nouvelle législation fiscale en décembre 2017.

NEP est une société en commandite axée sur la croissance et établie par NextEra Energy Inc., la plus importante société de services publics au monde. NEP, dont le siège social est en Floride, détient des intérêts dans des projets d’énergie éolienne et solaire ainsi que dans des infrastructures gazières en Amérique du Nord.

L’OIRPC est une société d’État canadienne créée en 1997 pour superviser les cotisations au Régime de pensions du Canada (RPC) et investir les fonds détenus par le RPC.

L’équipe de McCarthy Tétrault S.E.N.C.R.L., s.r.l. qui a conseillé NEP était dirigée par David Woollcombe et Suzanne Murphy, et composée de Kerri Lui, Christopher Zawadzki, Neha Chawla et Suzie Cusson (droit des affaires), George Vegh et Héloïse Apestéguy-Reux (droit réglementaire dans le secteur de l’énergie), William McCullough (droit immobilier et planification), Lynn Parsons et Jacob Stone (services financiers), Joanna Rosengarten (droit de l’environnement), et Oliver Borgers (droit de la concurrence).

Équipe