Nemaska Lithium cherche un financement supplémentaire pour une mine de lithium et une usine de transformation

Bureau principal

Montréal

Le 23 décembre 2019, Nemaska Lithium a annoncé qu'elle avait obtenu de la Cour supérieure du Québec la protection contre ses créanciers en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (la « LACC »).

Nemaska était en train de construire une mine de spodumène au lithium de 1,1 milliard de dollars canadiens et une usine de transformation électrochimique du lithium lorsqu'elle a déterminé que des fonds supplémentaires seraient nécessaires pour achever ses projets, la mine de lithium Whabouchi et l'usine électrochimique de Shawinigan. Après un examen infructueux des solutions de rechange possibles et de l’arrangement en vertu de la LACC, la société a déposé une demande de protection contre les créanciers en vertu de la LACC. Peu de temps après, Nemaska a lancé un processus de vente et de sollicitation d'investisseurs sous surveillance judiciaire, lequel envisage actuellement de conclure une transaction de vente ou d'investissement au plus tard le 14 août 2020.

Nemaska est une entreprise chimique québécoise en développement qui se concentre sur la commercialisation d'hydroxyde de lithium de haute pureté.

McCarthy Tétrault conseille Nemaska avec une équipe dirigée par Alain N. Tardif et Patrick Boucher, qui inclut Gabriel Faure et François Alexandre Toupin.

Équipe