Article – détails



Article

Québec lance la nouvelle version du Plan Nord

Date

14 avril 2015

AUTEUR(s)

Daniel Bénay
Thomas Lavier
Franck Marvel Ngandui


Le gouvernement du Québec a lancé le 8 avril 2015 sa nouvelle version du Plan Nord en présentant « Le Plan Nord à l’horizon 2035, le plan d’action 2015-2020 ».

Cette nouvelle version poursuit l’objectif principal de la première version du Plan Nord, lancée en 2011 par le premier ministre de l’époque, M. Jean Charest, soit le développement économique et social du territoire québécois situé au nord du 49ème parallèle par l’exploitation des ressources naturelles, dans le respect des principes du développement durable.

Cet objectif principal s’articule dorénavant autour de trois grandes orientations stratégiques :

  • mettre en valeur de manière responsable le potentiel économique diversifié du Nord québécois au profit des populations qui y habitent et de l’ensemble du Québec;
  • soutenir le développement de l’ensemble des communautés sur le territoire du Plan Nord, tant au chapitre de la mise en valeur de leur plein potentiel qu’à celui de leurs conditions de vie;
  • protéger l’environnement et préserver la biodiversité distinctive du Nord québécois en s’assurant de mettre en place des mécanismes devant permettre de consacrer, d’ici 2035, 50 % du territoire du Plan Nord à des fins autres qu’industrielles, à la protection de l’environnement et à la sauvegarde de la biodiversité.

Dans le cadre de la mise en œuvre de ses politiques du Plan Nord, le gouvernement s’ engage à respecter les quatre principes fondamentaux suivants :

  • un projet planifié et coordonné, qui mise sur le partenariat, l'investissement du secteur privé et l'accompagnement des communautés;
  • une perspective de développement durable intégrant les dimensions économique, sociale et environnementale;
  • une intervention gouvernementale adaptée aux réalités des communautés locales et autochtones, et à l'ensemble du territoire nordique;
  • un développement harmonieux, éthique et respectueux des populations autochtones et non autochtones, qui est également soucieux de l'égalité entre les femmes et les hommes.

À l’instar du Plan Nord de 2011, cette nouvelle version du Plan Nord prévoit le déploiement des politiques gouvernementales du Plan Nord par plans quinquennaux. Le premier de ceux-ci, le « plan d’action 2015-2020 », prévoit les interventions prioritaires suivantes :

  • remettre en place un contexte propice au développement minier en misant sur la diversité des ressources;
  • diversifier et valoriser les produits issus du milieu forestier et réaliser un aménagement forestier intégré;
  • poursuivre la mise en valeur du potentiel énergétique du Nord;
  • accroître les retombées socioéconomiques des activités fauniques tout en assurant la pérennité de la ressource;
  • favoriser le développement du tourisme en mettant en valeur le caractère distinctif du territoire; et
  • élaborer et mettre en place un modèle bioalimentaire nordique durable en misant sur le potentiel du territoire.

Le plan quinquennal sera mis en œuvre par la Société du Plan Nord, une société d’État nouvellement constituée le 1er avril 2015 aux termes de sa loi constitutive intitulée Loi sur la Société du Plan Nord.

La Société du Plan Nord sera financée par le Fonds du Plan Nord, constitué en 2011, à hauteur d’un budget estimé à 356,7 millions de dollars pour la période 2015-2020. En comptant les contributions des autres ministères et organismes publics, ainsi que celles des partenaires privés, le gouvernement estime que 1,34 milliards de dollars sera investi dans les projets du Plan Nord pour la période 2015-2020.

Le lancement du Plan Nord fait également suite au dépôt du budget et à l’annonce du Plan québécois des infrastructures 2015-2025 le 26 mars dernier. Nous vous invitons à consulter l’infolettre à ce sujet ici, ainsi que notre blogue Canadian Energy Perspectives ici.

Expertise